Faites les premiers pas vers une vie plus longue et en meilleure santé

Publié par Mark Beaton le

Qui savait que septembre est le mois de l'auto-perfectionnement?

Si vous êtes un bébé-boomeur, il y a de fortes chances que vous ayez reçu un diagnostic d'hypertension; et 90 % d'entre nous souffriront d'hypertension au cours des prochaines années. L'hypertension est le principal facteur de risque de crise cardiaque et d'accident vasculaire cérébral; et elle a causé plus de 66 000 décès au Canada en 2018¹. (À des fins de référence, 9 093 personnes sont décédées de la COVID-19 au 18 août 2020).

Contrairement à de nombreuses maladies, vous avez le pouvoir de réduire le risque et de diminuer votre tension artérielle. C’est absolument possible! J’ai été témoin de changements remarquables en quelques mois chez des personnes qui se sont engagées à réduire leur tension artérielle. Selon Hypertension Canada, ces changements requièrent une « gestion des comportements liés à la santé » utilisant un régime, de l'exercice et une perte de poids.

Un exemple à suivre

J'ai un ami dans la soixantaine avancée qui a récemment pris sa retraite après une carrière d'entraîneur de natation élite. Son médecin de famille a recommandé des médicaments antihypertenseurs pour abaisser sa tension artérielle (qui était très élevée, souvent de l'ordre de 160/100 +). Mon ami a supplié son médecin de lui donner du temps pour prouver qu'il pouvait baisser sa tension artérielle par lui-même pour éviter de prendre des médicaments. En moins de quatre mois, il a ramené sa tension artérielle dans la plage normale (120/80)!

Il a commencé en enregistrant sa tension artérielle plusieurs fois par jour. Il a mesuré le matin et le soir tous les jours et cette routine a fourni la rétroaction sur son progrès.

Il a modifié son régime; éliminé les aliments frits et transformés; réduit son apport en sodium; mangé plus de fruits et légumes et peu de sucres raffinés. Il n'a pas cessé sa consommation de boissons alcoolisées, mais il en a moins consommé dans l'ensemble.

Bien qu'il ait fait de l'exercice de façon périodique dans le passé, il a augmenté la fréquence de ses entraînements. Il est intéressant de noter que la plupart de ses séances d'entraînement comportaient de la musculation (soulever des poids) et non des exercices cardiovasculaires (ce qui est le type d'exercices normalement recommandés).

Il ne souffrait pas d'obésité importante au départ, mais il a perdu environ 15 livres sur une période de quatre mois. Cette perte de poids n'était pas son objectif principal, mais c'était un bénéfice secondaire apprécié venant d'une bonne alimentation et de l'exercice.

Après seulement quatre mois, son médecin a cédé et a convenu qu’il n’était plus hypertendu et que les médicaments n’étaient pas nécessaires.

Reg vous dirait que les médicaments n'auraient pas été un fardeau important, mais il est de toute évidence une personne très disciplinée et il était très motivé pour éviter les médicaments qui, selon lui, auraient eu des effets négatifs à long terme.

Je veux en venir au fait qu'un objectif difficile peut malgré tout être atteint. Vous devez tout d'abord reconnaitre que l'hypertension artérielle - bien que vous ne puissiez pas la ressentir - est un risque dangereux de crise cardiaque et d'accident vasculaire cérébral. Les médicaments fonctionnent, mais ils ne sont pas une panacée. « S'engager à s'engager » est la solution pour beaucoup de gens.

Réduisez votre tension artérielle; vivez une vie plus longue et plus saine.

Auteur : Mark Beaton, vice-président principal du marketing, BIOS Medical

Référence :

1.    Les principales causes de décès, population totale, selon le groupe d'âge, Statistiques Canada.


Partager ce message



← Message plus ancien Message plus récent →


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés