N’ignorez pas l’hypertension durant la COVID-19

Publié par Mark Beaton le

À la suite des six premiers mois de la pandémie, plusieurs études ont révélé que les personnes souffrant d’hypertension couraient un risque plus élevé de maladie grave due à la COVID-19. En fait, il existe de plus en plus de preuves que la COVID-19 affecte le cœur, quels que soient l’âge et l’état de santé physique des patients. Le Center for Disease Control (le service de contrôle des maladies américain) a souligné plusieurs problèmes de santé sous-jacents qui exposent les personnes à un risque plus important s’ils contractent la COVID-19. Ces problèmes comprennent : les maladies cardiaques graves, la MPOC, l’obésité, le cancer, le diabète, les maladies rénales chroniques et les personnes dont le système immunitaire est affaibli¹.

Ceci est encore plus préoccupant pour les Canadiens, car un segment important de notre population souffre d’hypertension et d’obésité. Plus de 53 % des personnes âgées de plus de 60 ans souffrent d’hypertension et 64 % des Canadiens adultes sont obèses (IMC supérieur à 252).

Pourquoi les personnes souffrant d’hypertension et d’obésité deviennent-elles plus malades ?

Bien que les scientifiques n’aient pas eu suffisamment de temps pour comprendre pleinement le mécanisme de la COVID-19 ainsi que ses implications, les premiers travaux de recherche ont identifié l’inflammation comme étant un facteur clé du problème. L’hypertension artérielle endommage les vaisseaux sanguins et la réponse naturelle de notre corps est l’inflammation. L’inflammation peut entraîner une coagulation, ce qui peut causer des lésions cardiaques et des accidents vasculaires cérébraux supplémentaires. Les patients souffrant d’obésité ont plus de compléments qui peuvent également entraîner la création de caillots sanguins; et leurs cellules ont plus de récepteurs ECA2; c’est le récepteur que la COVID-19 utilise pour infecter les cellules. Ces patients ont également des niveaux inférieurs d’adiponectine qui maintient les vaisseaux sanguins propres et ouverts, ce qui peut causer plus d’inflammation et aggraver la COVID-19.

Comment réduire le risque

Admettez que vous avez un risque plus élevé si vous souffrez d’hypertension et/ou si votre IMC est supérieur à 30. Vous devez faire preuve de vigilance en ce qui concerne la COVID-19, notamment en ce qui concerne le trio suivant :

1.    Maintenir la distanciation sociale.
2.    Porter un masque
3.    Se laver les mains fréquemment

Si vous prenez des médicaments pour l’hypertension, continuez votre présent régime, mais faites un test de tension artérielle à domicile de 7 jours pour confirmer que votre tension artérielle moyenne est maîtrisée et que vous maintenez vos objectifs de tension systoliques et diastoliques. Ce protocole de 7 jours nécessite 4 mesures par jour; deux le matin et deux le soir prises pendant sept jours consécutifs. Le résultat est votre pression artérielle moyenne « réelle ». Ce protocole est recommandé par Hypertension Canada. 

Vous pouvez également envisager la mise à niveau de votre tensiomètre en vous procurant un appareil doté d’une application qui vous permettra de partager vos données avec votre médecin ou votre cardiologue. Cela permettra votre fournisseur de soins de santé de revoir vos mesures et d’ajuster votre traitement, au besoin.


Auteur : Mark Beaton, vice-président principal du marketing, BIOS Medical

Références :
1.    https://www.cdc.gov/coronavirus/2019-ncov/need-extra-precautions/people-with-medical-conditions.html
2.    https://www.canada.ca/fr/sante-publique/services/publications/vie-saine/taux-obesite-exces-poids-adultes-canadiens.html


Partager ce message



← Message plus ancien Message plus récent →


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés